X

Amylee Paris

Bienvenue, je suis heureuse de vous recevoir dans mon « atelier en ligne ». Ensemble, extasions-nous devant les couleurs acryliques fraîchement sorties des tubes de peinture. Discutons de mes derniers tableaux et de vos coups de cœur du moment. Ensuite, retrouvons-nous en galerie pour échanger autour de quelques bulles. C’est ainsi que je visualise votre arrivée ici, et, c’est ainsi que j’aimerais nous voir en l’espace de quelques clics.

Pour la petite histoire, je suis née dans une région où la couleur prend sa source dans la lumière, à Nîmes en 1978.

On peut dire que je dessine comme je respire : tout le temps, tous les jours, c’est plus fort que moi.

Conscients de mes capacités en dessin, mes parents (ils sont formidables) m’ont laissé suivre mes rêves. J’ai donc eu la chance de réussir de belles études artistiques, guidée par un besoin incessant de création et de couleur. Un besoin qui m’a permis d’arriver en Bac +5 avec les félicitations du jury à Toulouse!

A 20 ans, je rencontre l’Amour (il est d’ailleurs toujours à mes côtés) et celui-ci me donne littéralement des ailes. J’atterris à Paris. Pendant 4 ou 5 ans, je travaille dans des agences de Design, des bureaux de tendances, dans la Mode, la couleur. Mais, la magie s'estompe au fil des années professionnelles : trop à l’étroit, bridée, moins créative. Heureusement, le dessin et la peinture m’accompagnent durant mon temps libre pour oublier ce quotidien stressant.

L’homme de ma vie me voyant dépérir, me conseille alors de démarcher les galeries… Quelle excellente idée il eut ! En 2007 une porte s’ouvre et mes tableaux se retrouvent exposés dans une galerie du Marais à Paris. Mon rêve prend forme...

Mes tableaux ont suivi une évolution entre 2007 et aujourd’hui. Les vrais connaisseurs peuvent y retrouver une même constante : l’acrylique, la couleur, l’émotion, le portrait, la fleur.

Mes inspirations sont diverses : Klimt, Mucha, Alma-Tadema, Monet, Morisot, Roy Lichtenstein, Yayoi Kusama, Ernest Pignon Ernest, Eduardo Kobra, David Walker. Je raffole également des motifs déployés sur les étoffes de Christian Lacroix, Manish Arora ou Yulia Yanina.

J’aime recueillir des inspirations de-ci de-là et composer comme je l’entends. J’apprécie cette liberté d’expression.

Mes tableaux me permettent des projets merveilleux : d’avoir de multiples publications papiers, TV, web – de figurer en galeries - d’exposer dans de prestigieux hôtels tels que le Carlton à Cannes et le Westin place Vendôme à Paris - de participer à de nombreuses foires d’art contemporain (dont Bruxelles, New York, Singapour) - d'avoir été honorée dans un musée à Montparnasse – de collaborer avec des architectes d’intérieurs – de créer un magazine en ligne - de rencontrer toujours plus de personnes éclairées et inspirantes.


Après Nîmes, Toulouse et Paris, c’est autour de Londres de m’accueillir. Je reste connectée à mes galeristes, mes collectionneurs ainsi qu'aux journalistes qui s’intéressent de près à mon Art. Peu importe le lieu où mon atelier est situé, mes tableaux doivent continuer leur libre circulation, et Internet reste fabuleux pour ça !