X

Il était une fois

Amylee est née en 1978 à Nîmes dans le Sud de la France. Une région où la couleur prend sa source dans la lumière. Très tôt, elle s’éprend du dessin et encore plus de la peinture. Déterminée, elle va suivre un parcours qui lui permettra d’exprimer puis de stimuler sa créativité. Toujours dans ses études artistiques, dans le milieu de l’entreprise (en Design et en Mode) ou en tant qu’artiste peintre, Amylee verra la vie en couleurs ! La nuance est vigoureuse, irradiante et réconfortante et reste au centre de son œuvre.

paint palette artist colours

portrait artist colours beautiful

En 2008, elle prend son destin en main pour réaliser son désir profond : peindre à plein temps. Amylee utilise alors toutes ses compétences et ses influences en synergie, pour peindre des œuvres qu’elle veut sources de luminosité, de vibration, d’émotion. Elle choisit définitivement l’acrylique, une technique qui fait scintiller le regard du spectateur comme le vernis fait chatoyer la peinture. Les crayons et les feutres resteront réservés aux esquisses.
Dans son portfolio, vous trouverez essentiellement des portraits débordants de détails floraux et toujours travaillés dans cette minutie extrême qui soulève une soudaine envie d’examiner l’œuvre de plus près, fragment par fragment, de chercher à la toucher, d’en dénicher le secret, de la faire sienne… Une émotion qui éveille les sens et captive. Amylee a déjà peint près de 1000 portraits, faisant de la femme, de la fleur et de la répétition du motif ses sujets de prédilection.

image-oiseau

tableau-close-up

Son travail s’organise autour de phases picturales qui se succèdent mais c’est l’année 2016 qui marquera sa peinture d’une empreinte émotionnelle caractéristique, une empreinte graphique plus affirmée.
Amylee s'inspire des maîtres de la peinture figurative. Les codes graphiques de Klimt et Mucha se devinent dans nombre de ses tableaux. On peut également y déceler l'influence d’Alma-Tadema, de Monet, de Morisot. Elle est très attirée par le Pop Art, particulièrement par Roy Lichtenstein et les artistes urbains comme Ernest Pignon Ernest, Eduardo Kobra, David Walker. Elle raffole également de ces motifs déployés sur les étoffes que font défiler Christian Lacroix, Manish Arora ou Yulia Yanina.
Les tableaux d’Amylee sont de grands voyageurs, ils parcourent des kilomètres à travers l’Europe, les Etats-Unis ou l’Asie pour le plus grand plaisir des collectionneurs. Ce phénomène a pu s’accélérer grâce aux galeries représentatives qui exposent ses toiles à l’international mais aussi à la vitrine mondiale qu’offre le web.

main painter artist colour

pencils brushes colours painter

Par un besoin intrinsèque de s’exprimer, «l’expression dans tous ses états», Amylee crée un blog en 2009 pour partager et mutualiser son expérience d’artiste peintre. Un magazine en ligne Amylee.fr devenu aujourd’hui le rendez-vous incontournable d’une belle communauté !
Après Nîmes et Paris, c’est à proximité de Londres que l’artiste a décidé de poser son chevalet. Amylee continue néanmoins d’être active en France où elle travaille toujours autour d‘événements artistiques.

"Il était une fois Amylee" Laurence Carron, juillet 2016